1ère apparition des roadster et roadster coupé smart

Première au salon de l’IAA
Si la maquette à l’échelle 1 est prête, les dirigeants de smart GmbH souhaitent profiter de l’IAA de Francfort en septembre prochain pour marquer les esprits et présenter le roadster smart. Mais pas question de présenter une auto en maquette, et encore moins un modèle proche de la série. Ils souhaitent un concept car préfigurant la future nouveauté du catalogue smart. Jürgen Neu explique « Tout autant que chacun savait que nous voulions présenter la smart roadster à l’IAA, autant chacun savait également que le temps qu’il nous restait était beaucoup trop court ». « Nous avons alors immédiatement contacté la société italienne Stola à Turin. Ce sont des spécialistes incontestables pour les Showcars ». Seul problème, smart et Stola ne disposent que de trois mois pour réaliser des concept cars habituellement réalisés en un an. Jürgen Neu poursuit : « Nous savions que Stola était capable de le faire également en six mois. Mais en trois mois? Si cela était réalisable, même les vieux renards de Turin n’étaient pas sûrs d’eux ». Afin de garantir les chances de succès dans la tenue des délais impartis, toute l’équipe de smart GmbH s’est également mobilisé autour du projet ce qui a galvanisé Stola pour réussir l’impossible pari avec le soutien de l’usine. Dans cette urgence, les détails sont peaufinés à tout moment comme l’explique Volker Leutz : « Au moment de l’envoi du modèle 1:1, nous avions dû faire attention que quelques modeleurs n’y restent pas encore accrochés ». « Au moment du chargement du modèle, nous avons encore modelé les feux arrières. En le poussant dans le camion nous avons encore retiré les dernières surfaces ». Jürgen Neu se souvient également des semaines de travail bien remplies: « Nous savions: ce n’est qu’en livrant nos modèles dans les délais que nous avions une chance de disposer d’un Showcar à l’IAA ».

Fabrication des concept car roadster
Immédiatement débarqués à Turin, l’équipe de smart démarre son travail avec l’équipe Stola. Leur première phase va constituer en la fabrication de squelettes de métal qui recevront les différents organes et seront recouverts de la carrosserie. Les pièces qui sont à disposition sur place permettent ainsi de greffer un ensemble moteur-boîte mais aussi la direction, car es concept car devront être roulant. Les techniciens vont se concentrer pour réaliser un travail beau et efficace afin de ne pas altérer le travail à venir des designers. Georg Asal, responsable du département Color & Trim et manager de projet pour l’intérieur se souvient: « Un merveilleux squelette en acier prend forme qui en réalité est une voiture complète capable de fonctionner. La carrosserie vient ensuite par-dessus. Il était presque dommage d’emballer à nouveau le beau squelette ». Les pièces de carrosseries en fibre de carbone seront fabriquées à l’aide de moules positifs et négatifs qui seront réalisés sur la maquette échelle 1 en Clay. Mais ensuite un gros travail est réalisé puisque les ouvrants doivent fonctionner, les vitres coulisser, et tous les détails (joints, voies d’évacuation d’eau…) sont fignolés afin de donner une impression visuelle de réalité alors que factices. Georg Asal : « L’élaboration d’un Showcar correspond à la réalisation complète d’une voiture en accéléré. Il se passe tant de choses chaque jour, qu’à chaque minute on est vraiment occupé par de nouveaux détails ». Le salon approche et le pari est en passe d’être gagné ! Stola et l’équipe de smart GmbH redoublent d’efforts pour respecter les délais. Volker Leutz : « La plupart des projets de Showcar se présentent ainsi : Peaufinés dans les moindres détails. La mise en peinture a encore été faite le dernier week-end et le jour précédant l’ouverture de l’IAA, nous avons amené directement la voiture sur le stand du salon depuis Turin ». La première semaine de septembre est un moment important pour smart et l’histoire du roadster car le public et la presse découvrent enfin ce petit roadster. Et comme peu d’informations avaient filtré à ce sujet, la surprise est d’autant plus grande. Devant ce concert de louange, la mise en production sérielle du roadster smart semble acquise comme l’explique Jürgen Neu, chef de projet du bureau d’études: « Déjà au terme de la première journée du salon il était évident pour chacun d’entre nous qu’il faudra absolument passer à la construction sérielle avec cette chose ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>