smart roadster Bluewave 60 kW (82 ch)

Les roadster et roadster coupé smart sont lancés en avril 2003. Très rapidement, la gamme s’étoffe et les accessoires foisonnent. Brabus, partenaire désormais historique de smart a d’ailleurs créé une joint venture avec smart (smart BRABUS GmbH) pour développer et commercialiser toute une ligne d’accessoires mais aussi de modèles spécifiques. Mais les modèles spécifiques Brabus ne sont pas encore opérationnels en ce
début de vie du roadster et roadster coupé smart. Alors pour faire du teasing et tenir le public et les clients en haleine, smart et Brabus vont imaginer une série spéciale qui aura le look d’une future Brabus, son exclusivité mais pas ses performances. Son appellation sera  » Bluewave  » qui s’inspirera de sa couleur unique des bodypanels Star Blue et de l’analogie entre l’apparition fugace de cette série spéciale et une vague ( » wave  » en anglais). Huit exemplaires de présérie vont être produits avant le lancement de la fabrication de cette série limitée qui démarrera le 7 août 2003. Le 11 septembre 2003, les roadster et roadster coupé Bluewave feront leurs grands débuts sous les projecteurs du salon IAA de Francfort.

L’équipement de série est très complet pour des modèles équipés du moteur 60 kW. Tout le pack aérodynamique Brabus est monté de série (spoiler avant, becquet arrière sur le roadster, bas de caisse, bouclier arrière adapté pour le passage du pot d’échappement double sortie Brabus), mais aussi les superbes jantes alu Brabus Monoblock VI de 17 pouces et le pot central double sortie Brabus. L’intérieur n’est pas en reste avec le levier de vitesse et frein à main Brabus, le pédalier Brabus avec les éléments de personnalisation en carbone Brabus, et les tapis de sol personnalisés. Les sièges chauffants sont de série mais pas le cuir qui reste une option à 500 euros pour la France. D’autres options et équipements sont de série sur cette série limitée comme la climatisation (pour le roadster, les roadster coupés en étant déjà dotés de série), le volant trois branche du pack sport avec changement des rapports de boîte au volant avec les palettes, le pack audio avec une radio CD et les manomètres de température d’eau et de pression de turbo. A noter que la peinture est évidemment exclusivement Star Blue metal, et le tridion est gris argent, ce qui signifie que cette option est offerte sur le roadster puisque seul le roadster coupé avait droit au tridion gris de série.

Pour le marché français, le réseau smart du faire ses approvisionnements (le volume de Bluewave qu’ils souhaitaient commander) avant le 16 mai 2003. Les tarifs étaient alors comme suit pour le marché français :

Roadster BW
Roadster Coupé BW
Modèle de base
24 950 euros
(soit un avantage client de plus de 1700 euros ou 6,8% du prix proposé)
25 600 euros
(soit un avantage client de plus de 1500 euros ou 5,9% du prix proposé)
Avec cuir
25 450 euros
26 100 euros

L’avantage client sur cette série limitée était plus fort sur les carrosseries roadster puisque ce dernier était doté de plus d’équipements habituellement en option comparé à la carrosserie coupé (hard top, climatisation, tridion gris argent…).

Bien que bonne idée à la base, cette série spéciale Bluewave ne fit que mettre encore plus l’accent sur l’un des défauts majeurs du roadster et roadster coupé smart : son prix ! Malgré les accessoires offerts à moindre prix sur le Bluewave, environ 25 000 euros commence à faire une somme pour un petit roadster pétri de qualité, certes, mais dont la notoriété reste à faire. En France, certains passionnés de la marque se sont étonnés de voir encore quelques roadster et roadster coupés Bluewave dans le courant de l’année 2005 et même sur le premier semestre 2006. Les rumeurs les plus folles courraient alors dans les forums smart sur ces autos dont parfois des histoires d’autos accidentées puis refaites par l’usine ! La vérité est en fait bien plus banale… Un distributeur français a eu la malchance d’avoir dans son équipe une personne négligente qui a laissé son doigt sur le bouton de validation des commandes d’autos auprès de l’usine. Ainsi, ce sont une dizaine de roadster et coupés Bluewave qui ont été commandés à l’insu du manager du smart Center. Cette commande ayant été passée sous silence par l’auteur de cette bévue, il faudra attendre la démission de ce dernier afin de découvrir le pot aux roses. Ces roadster et roadster coupés Bluewave auront donc refait surface et seront toujours mis à la vente ce qui fera le bonheur de plusieurs amateurs en mal d’exclusivité. Les roadster et roadster coupé Bluewave jouissent en effet d’une aura auprès de leurs propriétaires mais même des autres comme la seule série limitée officielle et initiée par smart et Brabus (il y a eut beaucoup plus de roadster et roadster coupé smart Brabus 74 kW qui seront produits). Les débats passionnés sont nombreux entre les amateurs pro-Bluewave et les anti-Bluewave. Difficile de prononcer un jugement objectif devant tant d’émotivité. Une chose est certaine, on n’achète pas un Bluewave pour ses performances, qui sont amoindries par les grosses roues de 17 pouces, mais avant tout pour son look unique et son équipement complet. Le hard top de série est également très appréciable, notamment sur longs trajets, mais moins polyvalent que la capote électrique en tissu soft top. Et force est de reconnaître que la série limitée Bluewave est la seule série limitée européenne (comprenez à l’initiative de smart GmbH) dont le but premier n’était pas d’écouler des stocks invendus. Dernier détail d’importance pour ses aficionados, le Bluewave est  » stické  » de son propre nom avec des logo  » Bluewave  » bleus collés sur le triangle de rétroviseur extérieur.

Equipements de série des roadster et roadster coupé Bluewave 60 kW

– Hard Top noir vernis
– Lève-vitres électriques
– Verrouillage centralisé avec télécommande radio et antidémarrage
– Clignotants à commande confort par impulsion
– Pack Audio + radio CD
– Jantes alu Brabus Monoblock VI 17 pouces (AV : 205/40 R 17 ; AR : 225/35 R 17)
– Volant cuir trois branches avec palettes de changements de vitesses
– Climatisation
– Direction assistée électrique EPS
– Sièges chauffants.
– Kit carrosserie complet Brabus (spoiler avant, becquet arrière sur les roadster, bas de caisse, bouclier arrière adapté pour le pot Brabus)
– Logo  » Bluewave  » apposé sur le triangle des rétroviseurs extérieurs
– Pot d’échappement double sortie Brabus
– Levier de vitesses et frein à main Brabus
– Pédalier Brabus et éléments de personnalisation en carbone Brabus
– Tapis de sol Brabus
– ABS
– ESP

Coloris disponibles

– Star Blue metal
– Cellule Tridion : gris argent
– Intérieur : Scribble black (tissu noir)

Production

Série limitée à 500 exemplaires pour l’Europe dont 350 roadsters et 150 roadster coupés. 75 exemplaires auraient été vendus neufs en France.

Coloris disponibles en option (hors séries spéciales)

– Gris Speed Silver metallic (option gratuite)
– Cellule Tridion : gris Speed Silver metallic (option gratuite)

Commercialisation : janv. -> mai 2004

>EN BREF…
-> Moteur 698 cm3 + turbo
-> 82 ch DIN (60 kW)
-> Softouch de série
-> 175 km/h
-> 0 à 100 km/h : 10,9 sec.
-> 790 kg
-> 9,63 kg/ch DIN
-> jantes alu de série 15″
-> Propulsion AR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>